Notre histoire

-    2016 (20 Juillet) - adoption à l’Assemblée Nationale, du projet de « loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages » dont le 174ème et dernier article présente la création d’un titre « sans réserve d’activité » de « paysagiste concepteur »

-    2016 (11 juillet) -  L'ESAJ met en place une commission d'orientation.

-    2015 (janvier) – dépôt au RNCP du DEP en remplacement du DPLG.

-    2010 (26 juillet) - Nouvelle homologation et accréditation de l’ESAJ par l’IFLA Europe.

-    2009 (18 janvier) - Révision  du « Guidance Document for recognition or accredition » approuvé  par l’IFLA education committee ».

-    2008 - 1ère version du « Guidance Document for Recognition or Accredition » approuvé  par l’IFLA education committee ».historique

-    2005 (15 Août) -  L’ESAJ adhère à l’«IFLA/UNESCO Charter for Landscape Architectural Education ».

-    2004 (le 1er mars) - Entrée en vigueur de l’« European Landscape Convention ».

-    2003 – le cursus proposé à l’ESAJ est conforme à la réforme LMD et  le diplôme de l’ESAJ, bénéficie d'une accréditation en Master Européen de « Concepteur en paysage ».

-    2001 (le 20 octobre) -  adoption de l’« European Landscape Convention »  à Florence (Italie) par l’European Federation for Landscape Architecture (EFLA).

-    1998 (25 mai) - Un colloque à La Sorbonne marque le démarrage du « processus de Bologne » pour construire un espace européen de l’enseignement supérieur.

-    1998 (27 octobre 1998) - Fondation de l’association loi 1901 « École Supérieure d’Architecture des Jardins »,qui devient le cadre juridique de l'école

-    1998 – fusion de l’ENSH avec l’ENITHP pour former l’INH (Institut National d’Horticulture)

-    1996 (Septembre) - Création du poste de directeur des études à l’ESAJ

-    1995 – déplacement de l’ENSH à Angers.

-    1993 - Quatre écoles françaises, à la fois reconnues par l’IFLA et l’EFLA (International/European Federation of Landscape Architects) donnent accès au « Diplôme Européen de Landscape Architect :
        l’ESAJ Paris (École Supérieure d’Architecture de Jardins)
        l’ENSP Versailles (École Nationale Supérieure du Paysage)
        L’EITHP Angers (École des Ingénieurs Techniques Horticoles et Paysage)
        L’EA Bordeaux (École d’Architecture)

-    1992 – l’ESAJ déménage à son adresse actuelle : 49 rue de Bagnolet 75020 Paris

-    1988 - Allain Provost devient directeur de l’ESAJ.

-    1984 - M.Pasquier et M.Perrin cèdent  « l’École Spéciale d’Architecture des Jardins » a M.Christian Pottier (dirigeant du groupe de presse SEPE, fondateur de « Paysage actualités », fondateur du salon européen du paysage « URBAVERT » et actuel président de l’école) .

-    1984 - Fondation de  la F.F.P. (Fédération Française du Paysage)

-    1982 – déménagement de l’ESAJ, rue des Quatre Fils, dans le 4eme arrondissement de Paris.

-    1977 - loi du 3 janvier sur l’architecture qui réserve l’établissement du projet architectural aux seuls architectes inscrits au tableau

-    1976 – ouverture de l’ENSP

-    1966 (Septembre/Octobre) - Ouverture de l’ESAJ sur le boulevard Saint Germain dans le 7eme arrondissement de Paris ; premier établissement d’enseignement supérieur entièrement et exclusivement dédié à la formation de jeunes concepteurs maîtres d’oeuvre, spécialisés dans l’aménagement des espaces paysagers.

-    1945 – ouverture de la SPAJ a l’ENSH

-    1945 – validation par ordonnance de la loi du 31 décembre 1940 sur l’architecture.

-    1940 (loi du 31 décembre) qui instaure l’ordre des architecte, interdit aux paysagiste l’utilisation des termes « architecte paysagiste » et définit l'architecture relativement à l'intérêt public comme une activité à vocation d'abord artistique puis culturelle.

 

Vous pouvez consulter l'historique de l'école en relation avec l’histoire de la profession sur Wikipedia


 

 

Création AD Micro - 2017